Edito de novembre 2010

Publié le par admin

Par Yun Sun Limet

Difficile de concevoir un numéro dont la thématique centrale serait la Femme… Pourtant, avec les séquences proposées ici, nous ne sommes pas loin de ce programme. Les précieuses, moquées par Molière, ne sont que les imitations déformées des vraies précieuses qui, dans les salons de la seconde moitié du XVIIe siècle, annoncent les Lumières, rien que cela.
La satire porte moins sur l’original que sur les modes et leurs excès. Satire des faux-semblants et des masques du savoir qui demeure émancipateur, faut-il le rappeler aux lycéens et aux lycéennes ? Goûtons à la pomme du savoir… La femme, là encore joue son rôle. Et le visage charmant d’Astrée, tel qu’il apparaît dans le roman d’Urfé, ne l’empêche pas d’exercer son ascendant sur Céladon, obligé de se déguiser en… femme pour la reconquérir. Les deux séquences abordent ainsi le théâtre, le roman et font la part belle au cinéma à travers l’adaptation qu’a proposée Rohmer dans Les Amours d’Astrée et Céladon.
Les sirènes – mais sont-elles des femmes ? – se trouvent au centre de la séquence Bac pro qui travaille les déclinaisons d’un mythe. La femme, le savoir et l’amour. Des mots précieux.

Articles sur le même thème

Nuages de tags

Une réponse à Edito de novembre 2010

  1. Ping : Revue de novembre 2010 | NRP Lycée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *