France Culture Papiers, la radio s’écrit aussi…

Publié le par admin

FRANCE CULTURE PAPIERSC’est une idée un peu folle qu’ont eue Olivier Poivre d’Arvor – directeur de France Culture – et Jean-Michel Djian, que d’écrire la radio à l’heure de l’avènement du numérique. Une idée folle ? Peut-être. Un retour aux sources ? Certainement, c’est même l’une des ambitions d’Olivier Poivre d’Arvor,  rendre hommage au livre « l’objet d’origine ». Un retour vers le texte d’autant plus évident que la majorité des émissions commencent par être préparées…à l’écrit ! Ce besoin d’écrire la radio est aussi né d’un constat : un profond désir de conservation des informations, il suffit de voir le nombre de téléchargements de podcasts que recense France Culture pour s’en rendre compte. Voilà, c’est ainsi qu’est né France Culture Papiers, un trimestriel qui reprend des extraits des plus grands et des meilleurs moments de la première radio culturelle française.

Concrètement, France Culture Papiers, c’est une sélection de près de 200 pages, d’interviews, de débats, de témoignages, de chroniques, choisis parmi plus de 2 000 heures de programmes et 110 émissions culturelles et généralistes. La revue est divisée en trois parties : Transversales, des retranscriptions des émissions phares de la radio,  Thématiques, qui propose autour de deux grands dossiers d’actualités et de société d’autres temps forts de la radio, et enfin D’hier à aujourd’hui, qui regroupe archives, fictions et autres créations radiophoniques. La première approche est un peu déroutante mais l’esprit « radio » est bien là, loin du style des articles de presse papier. On appréciera les verbatims, « Les paroles d’invités », la reprise des différentes chroniques, autant de bons mots dont on aime garder une trace. On retrouve aussi avec plaisir les grands noms qui ont fait la radio, Laure Adler, Alain Finkielkraut, Philippe Meyer, Emmanuel Laurentin etc. La revue se veut aussi complémentaire des émissions radiodiffusées, grâce à l’ajout de photographies, d’avis d’auditeurs, quant aux notes, elles apportent un plus pédagogique non négligeable. On pourra juste regretter parfois des retranscriptions d’émissions trop courtes, par rapport au contenu d’origine,  des débats où l’on aurait aimé avoir plus d’avis différents, plus d’approfondissements. À moins qu’il ne s’agisse aussi d’une invitation à écouter et télécharger par suite les émissions complètes…

Pour ceux qui écoutent la radio d’une oreille ou pas du tout,  pour les plus jeunes, France Culture Papiers, c’est une opportunité de découvrir la richesse de contenu des émissions et pour tous c’est l’occasion d’aborder différemment les émissions et prendre du recul pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

France Culture Papiers sera en vente en librairie, en kiosque ou sur abonnement, à partir du 23 février 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *