L’Académie française, au fil des lettres

Publié le par admin

Après avoir passé quelques années niché au cœur du quartier latin dans un hôtel particulier de la rue de Nesle, dans le 6e arrondissement de Paris, le Musée des lettres et des manuscrits s’est installé en avril dernier boulevard Saint-Germain. Une scénographie moderne pour une plongée passionnante et authentique dans l’histoire des arts, de la littérature, de la musique et des sciences et du monde. Le musée dédie ses 600 m2 aux manuscrits, autographes, lettres et dessins originaux, témoins significatifs de l’Histoire. En plus de l’exposition  permanente, le musée propose des expositions temporaires bâties autour d’un auteur ou d’un thème spécifique. Cet automne, le Musée des lettres et des manuscrits rend hommage à l’Académie française.

De sa création en 1635 à aujourd’hui, de Richelieu à Yourcenar, vous trouverez les témoignages de ceux qui ont fait l’Académie. C’est grâce à la famille de Flers, qui depuis 1835 et pendant six générations à recueilli et rassemblé près de 7000 documents uniques, retraçant l’épopée de l’Académie française, que cette exposition a pu voir le jour.

Plus de quatre siècles de passions et de querelles sont regroupées autour des écrits d’illustres immortels tels que Richelieu, La Fontaine, Corneille, Voltaire, Le Brun, Claudel, Hugo et Yourcenar. On y trouvera, par exemple, une lettre de Richelieu au surintendant des finances, dans laquelle il exprime son entière satisfaction sur le travail accompli. On  découvrira les plaidoyers des membres pour rentrer à l’Académie, les lettres de recommandation d’auteurs, les discours de réception, les échanges passionnés entres amis.  Les « refusés » célèbres de l’Académie ne sont pas non plus oubliés, grâce aux lettres de Molière, Balzac ou Flaubert. On trouvera aussi la lettre de retrait de Charles Baudelaire.

Lettre de Richelieu

Armand-Jean du PLESSIS, cardinal de RICHELIEU Paris, 1585 – id., 1642 (c) Collection privée/ Musée des lettres et des manuscrits-Paris

Visiter ce musée avec sa classe, c’est donner aux élèves une autre approche des auteurs qu’ils étudient. La Fontaine, Corneille ou Voltaire ont bien existé, nous avons vu leurs lettres !

Et pour aller plus loin, on se plongera dans la lecture de l’ouvrage-catalogue dirigé par Thierry Bodin et Philippe de Flers, qui retrace des années de traditions et de querelles. Préfacé par  Gabriel de Broglie chancelier de l’Institut de France, l’ouvrage bénéficie des contributions d’actuels Immortels tels qu’Alain Decaux, Hélène Carrère d’Encausse, Jean d’Ormesson, entre autres.

 

 

 

Renseignements pratiques :

Le Musée des lettres et des manuscrits

222, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
01 42 22 48 48
 

 Site  : www.museedeslettres.fr

Accès :

Métro : Ligne 12, stations rue du Bac, Sèvres-Babylone
               Ligne 10, station Saint-Germain des Prés
RER C : Musée d’Orsay
Bus : 63, 68, 69, 83, 84, 94

 

Tarifs et horaires d’ouverture :

Du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 20h
Entrée : 7 €, tarif réduit : 5€
Gratuit pour les moins de 12 ans
Visite guidée sur réservation (droit d’entrée + 5€)
 
 

Une réponse à L’Académie française, au fil des lettres

  1. Ping : Twitted by Marsattac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *