Les professeurs au front – Épisode 2 : Elvire, en région toulousaine : produire un journal du confinement

Publié le par La rédaction NRP

Dès le premier jour de la fermeture des établissements scolaires, de la maternelle à l’université, les enseignants se sont mis en ordre de bataille. Depuis leur salon ou leur bureau, ils ont fait de ces écrans qu’ils critiquent souvent des alliés pour poursuivre le travail commencé, et surtout ne pas rompre le lien. Trois professeurs de lettres racontent.

Épisode 2 : Elvire, en région toulousaine : produire un journal du confinement

« J’ai écrit à tous mes élèves de 4e et de 3e dès le début en leur demandant de tenir un journal du confinement. Ils ont déjà un journal du lecteur et ont une idée de ce que j’attends. Je leur ai cependant préparé un mode d’emploi pour embrayer l’écriture. Après deux semaines de confinement, je sais qu’ils s’y tiennent. Évidemment, c’est un peu répétitif… les journées sont longues en confinement… Je les ai donc relancés en leur expliquant à quel point ce qu’on vit est inédit, et en pariant que leur journal sera un témoignage de premier ordre pour les historiens du futur et pour leurs enfants. Ils entrent dans l’histoire de cette manière-là, par l’écriture. Quand ce sera terminé, j’ai l’intention de réaliser un album que j’éditerai et imprimerai avec les extraits les plus intéressants de leurs textes. »

Articles sur le même thème

Nuages de tags

Une réponse à Les professeurs au front – Épisode 2 : Elvire, en région toulousaine : produire un journal du confinement

  1. Ping : Dossier "Les professeurs au front" | NRP Lycée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *